Une nouvelle étude sur les anticorps d’Ischgl

Une nouvelle étude sur les anticorps d’Ischgl montre : 42,4 % des participants à l’étude avaient le coronavirus. Ischgl et ses barres de ski après-ski sont considérés comme le point central de la propagation du coronavirus en Autriche et dans certaines régions d’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *